Marie Landreau

"L'INTERMEZZO COLORATUR"

Créer un intermède coloré, comme une ode à la vie 
.

《Si vous pouviez le dire avec des mots, il n'y aurait aucune raison de le peindre》 Edward Hopper.

Mon besoin constant de respirer le beau s'accroît au fil des ans !

Alors ma peinture en multicouches tente d'être une reconstruction de mes perceptions et ressentis, d'apprivoiser  la matière, la lumière, les lignes, la couleur ... pour créer un intermède coloré qui soit une invitation à chanter l'énergie, les vibrations, la force et la douceur de la vie ...
Depuis l'enfance  je suis subjuguée par la nature, sa force et sa beauté poétique et consciente de mon humilité et de ma place d'humain qu'elle protège. Je suis particulièrement captivée par l'immensité de la mer, son impermanence et son perpétuel mouvement entre turbulence et tranquillité, par les ciels changeants entre azur, nuages, orages, par les arbres et leur force de vie, par les fleurs et leur volupté, leur fragrance, leurs couleurs, par la lumière qui traverse nuages et branches...

Ce n'est pas tant l'apparence des choses que je cherche à  peindre, mais plutôt ce qui me touche que j'ai envie de partager.

Alors, chaque nouvelle toile est pour moi une aventure, une nouvelle découverte, un nouveau défi à relever, prétexte pour rechercher l’harmonie et  tenter de partager la réaction émotionnelle que ce beau me procure.

En cherchant à  magnifier l'âme et la beauté  d'un arbre, d'une  vague, d'un être  vivant... j'ai le secret espoir de participer à  une reconnexion, un nouvel ancrage de l'humain dans la nature et le Beau.


Éclat d'éternité




Parce que pour moi une peinture se lit autant qu'elle se regarde, la matière prime de plus en plus dans mes toiles pour jouer avec la lumière et générer le sujet qui sort des reliefs et de l'abstraction  des premières couches de couleurs.

Ainsi j'anime mes toiles par des jeux de matières, de brillances et de mats pour permettre au regard du spectateur de voyager à sa guise afin que le tableau puisse continuer à  vivre par le regard et la lecture d'un  autre.


Si cette implication du spectateur génère en lui une émotion qui rencontre la mienne, alors elle est un véritable moteur à  ma création. 

Créé avec Artmajeur